RéférencesEnquête

Pays d'Artois (62) : Une enquête de santé mobilisatrice !

Contexte

Les Hauts de France, c'ets la région où l’espérance de vie est la plus faible et la surmortalité la plus forte de France. Même si cette réalité est à nuancer autour d’Arras, le chef-lieu du Pas-de-Calais, (+20% au lieu de + 72% dans le bassin minier de Lens), il faut d’autant plus saluer l’initiative du Pays d’Artois de se préoccuper de ce sujet dans un secteur moins touché qu’ailleurs par la surmortalité.

Dans cette région de près de 200 000 habitants à la fois urbaine (Arras, Bapaume) et rurale, il faut aussi souligner le pari ambitieux des élus : d’abord, se saisir de ce sujet, même s’il reste la compétence de l’Etat –au moment où l’Etat met en place de toutes nouvelles agences régionales de santé- et le faire en réalisant une enquête auprès des habitants, enquête utilisant prioritairement l’outil internet.

Points forts

La Suite dans les Idées, avec le soutien de la rédaction de La Gazette Santé Social, a accompagné cette enquête lancée le 20 mai 2010 et soutenue par une démarche de terrain. Les résultatsont été publiés à l’automne et ont fait l'objet de nombreux articles de pressse et fiches de présnetation de cette expérience nouvatrice :